Page en cours de chargement

  
    
     
Création Communication Événementielle
"Con-pression"

Les compressions sont
une des facettes de l’art contemporain.
(ex. les compressions de César)

l’oeuvre "con-pression"
ici présentée n’est pour moi qu’une
joyeuse protestation de plus,
Du conceptuel humoristique donc.

Inversement à "l’arbre à E-mail "
présenté volontairement en face
les textes "d’opinions" de cette pièce
sont émis par des Sarladais
n’ayant jamais visité Gorodka.
p.s.2007.
Il a eu des problèmes avec la justice pour trafic de drogue
et aussi parce qu’il volait les chiens pour les manger.
de toute façon, se cacher au fond des bois est louche.
On dit qu’il a trafiqué avec l’état il y a 20 ans
maintenant il se dit artiste, moi-aussi je suis
artiste et je peux passer à la télé, j’ai construit
une tour eiffel de 2 m 50 toute en allumettes.
Il y a des femmes faciles chez lui, surtout beaucoup
de noires. Moi je n’y suis jamais allé, mais vous voyez
ce que je veux dire. Il doit avoir des protections.
Quand il vient à Sarlat, il use de son physique de tatoué
pour impressionner. Je connais des gens qui ont peur de lui.
Moi pas du tout. De toute façon je n’ai jamais entendu dire
qu’il avait attaqué quelqu’un. On dit même qu’il est très poli.
C’est une expo permanente je crois, dans une galerie en ferraille
avec des animations l’été pour les touristes.
Je connais de réputation et c’est un lieu étrange.
Le gars qui y travaille est un anar ou quelque chose
comme çà. C’est pas un gars fréquentable.
On en raconté beaucoup !
C’est une congrégation de babas plasticiens installés là
dans l’esprit écolo. Ils travaillent sur des matériaux de récup.
J’aime pas trop le style métal hurlant... J’ai vu des prospectus
et des affiches : on sent tout de suite de quoi il s’agit.
C’est un plasticien je crois et qui expose des peintres
de temps en temps dans des petites cabanes dans la forêt.
C’est une expo d’art moderne.
L’artiste était cultivateur dans les années 70. Ses œuvres
tournent autour du sexe et sont faites dans des récup. en fer.
C’est un endroit particulier qui regroupe des peintres
surréalistes
et un plasticien qui voulait fonder une secte.
Mais ils font surtout des sculptures métalliques dans la forêt.
Le directeur est spécial. Mauvaise réputation fondée ou non.
C’est un lieu particulier.
Il s’y passe de drôles de choses il parait.
un soi-disant plasticien
qui était agriculteur baba.
C’est un marginal qui vit en marge de la société.
Je ne connais pas trop ce style, d’après les affiches
que j’ai vues c’est de l’abstrait.
le mec qui occupe les lieux est un ancien taulard je crois.
Mais bon ça n’empêche pas de peinturlurer de la récup.
Ce centre est tenu par des clodos, drogues, vin, femmes,
bref un lieu qui se veut artistique pas fréquenté par les
Sarladais.
Tu demanderas, tu verras bien les réponses.
Je ne sais pas ou est tout l’art dans tout çà.
Une nuit, je me suis approché en voiture.
Il y avait de drôles de lumières qui bougeaient.
J’ai pensé qu’il faisait de la sorcellerie et
je suis vite parti. D’autres personnes ici le pensent aussi.
En tout cas c’est pas un mec et un endroit bien net.
Propos recueillis incognito par une amie Sarladaise en 2007...

"CES OPINIONS DE PERSONNES NE CONNAISSANT PAS GORODKA ET QUI ILLUSTRENT "CON-PRESSION"
PEUVENT ÊTRE RAPROCHÉES A "L’ARBRE A E-MAILS"
ŒUVRE INVERSEMENT RÉALISÉE AVEC LES PROPOS DE VISITEURS"

^ haut page ^

Pierre Shasmoukine - Gorodka - 24200 Sarlat
Tél : 05 53 31 02 00 - E-mail : info@gorodka.com
contact site Plan du site