Page en cours de chargement

  
    
     
JOYEUSES PROTESTATIONS
CONCEPTUEL HUMORISTIQUE

Les fusils

Gorodka entouré de ses partenaires...
LES FUSILS

En tout premier pour commencer,
il y a là phénomène de société :
les arts plastiques ne sont plus rois de l’image
photo ...cinéma ...télé...vidéo...internet...
cela peut mettre les artistes en rage
mais voilà et que tout soit bien dit net
nous sommes fin de race sans intérêt.
Mais il y a partout aussi,
qui vous boudent : les galeries.
A ceci deux raisons majeures :
soit dans leur fichier, pas d’acheteurs
pour notre style de labeur,
soit nous n’avons pas assez de pèze
pour payer leurs murs et cimaises.
Très nombreux, nous restons devant la porte,
dossiers, courriers, démarches : lettres mortes.
Mais, qu’au loin, not’ ministère voilà
qui veux nous diriger sur un fantomatique mécénat.
Nous les petits artistes, notre ministère
nous apparaît comme de plus plus amer-austère.
Malgré ses délégations et toutes ses missions
et cette grouillante et permanente ruée
de jeunes crabes diplômés d’universités...
...plus de "responsables culturels"
que d’artistes déclarés comme tels...
Ministère, ses grincements et ses couacs
foison de provinciales succursales
F.R.A.C...D.R.A.C...et P.A.T.A.T.R.A.C.
vous n’entrez pas dans leurs cases élitistes
et c’est un peu les chaises musicales
avec 2 ou 3 chaises pour 300 artistes.
Je disais donc, évidemment Patatrac
et pour le reste on jette en vrac.
Discutable ou pas, n’entrez pas,
ILS ne vous reconnaissent pas.
Nous reste les instances culturelles Régionales
Région ...département ...commune
aux diktats désordonnés pour chacune...
Territoriaux au terrorisme culturel très local
dont la règle, toute simplette, reste :
s’ils ne peuvent grâce à votre boulot
ni se pavaner, ni se promotionner,
vous êtes l’exclu et la peste
et le parano et le rigolo.
Et si certains vous foutent la paix
beaucoup cherchent à vous étouffer.
Alors, voyez un peu où nous arrivons !
Rester seûlabre petit pion.
Faut-il rester enfermer dans son studio
à y crever, aigre-doux, un peu idiot
où poser pied , écraser ce qui fait rugir
et l’autre dans une volonté d’action :
prévoir, construire, rester droit, agir,
"comme un homme...
comme un homme...
doit..."
Alors ? et bien nous voilà marginal !
limite délinquant, qui sûrement boit,
mis à l’index par tous les doigts.
Dans le dessin animé, c’est lui le chacal.
Et attention, assurément voici secte et gourou,
car hors des normes, tout est danger de flou.
Nous y voilà, on nous veut dans les normes !
ni argent, ni soutien, les normes, mais c’est énorme !
Mais il nous faut permis de créer
avec aucun espace légal accordé.
Je vous entends ...la différence ? un droit ?
Pardon, pardon... mais vous parlez de quoi ?
Plus de temps en paperasses et procédures
qu’en pensées créatives et créations qui durent.
Exclus, et disons le tout net, pris pour des cons
par tout un troupeau de spécialistes arrogants
qui s’imaginent encore vivre il y a 100 ans
époque où on ne voyait pas même nos gens de maison.
Ah ! mais il faut y penser !
que voilà un injuste pamphlet
car, mais, enfin, et si c’était moi
qui refusais les généreux partenariats ?
D’autant que dans certaines de mes "oeuvres"
(taper gorodka.com et voir joyeuses protestations)
Je les bouscule un peu les gentils messieurs
et fait, c’est vrai, sourire à leur dépend.
Effectivement, je pose mon doigt
sur ce qui cloche et n’est pas droit.
Mais, précision, simple saine réaction
contre étouffements et exclusions,
car j’ai toujours, encore et toujours
cherché, pour tous mes projets
et avec tous ces gens plus haut cités
partenariats et partenariats et encore partenariats.
Que de Photocopies, de notes d’opportunités
que de dossiers, projets rejetés
Et on se fait encore botté le cul
et encore, encore une fois exclus
ALORS !
on montre sa vraie nature
et son agressivité toute pure.
On voit bien alors qu’on n’est pas si gentil,
car on bidouille une sorte "d’oeuvre" : LES FUSILS...


© Pierre Shasmoukine 2007

^ haut page ^

Pierre Shasmoukine - Gorodka - 24200 Sarlat
Tél : 05 53 31 02 00 - E-mail : info@gorodka.com
contact site Plan du site