Page en cours de chargement

  
    
     
CRÉATION COMMUNICATION EVÉNEMENTIELLE
Arbre à E-mail

Depuis 1984,
date d’ouverture
de GORODKA au public,
et dans nos livres d’or
et par courriers
et par E-mails
nous avons des centaines
de témoignages de nos visiteurs,

cette année 2008
une oeuvre a été réalisée :
"l’arbre à E-mails"
à partir de messages
reçus de Sept. à Déc. 07.
Gorodka, seul endroit dans ce grand Sud Ouest où je me suis sentie bien, entr’autre grâce à ce doux parfum de seventies qui flotte dans l’air.
Ce n’était pas un oasis, Gorodka existe, merci....

Malorye
Beaucoup d’espoir, de l’admiration et une confirmation
De ma volonté à établir des projets qui partagent toutes
ces idées que véhicule Gorodka.
Les obstacles sont évidement une source d’inspiration
mais tout réside dans l’action. Ça vaut le coup
(au moins pour les réceptifs...) d’en chier...
Bravo et merci pour cet élan de pure motivation
qui me traverse et qui sera redistribuer...
Soyez-en sûr. Des suites créatives sont en cour...
et je souhaite que des lieux comme celui-ci
naîtrons encore. J’en suis convaincue.


Anais-Toulouse
Quel cadeau !
je vous remercie de m’avoir ouvert
ces portes. J’ai aimé presque toutes
ces expressions...
Ai-je tout compris ?
peu importe après tout,
le voyage n’est pas terminé.
Bravo pour avoir vécu
ce que vous aviez choisi.
J’ai beaucoup aimé l’humour et la dérision
que vous maniez, sans jamais être
méchant. C’est ciblé.


Géraldine
Un univers dans l’univers,
une vie de vers (et de revers...)
Une vie en expansion, comme la portée
de ses œuvres (je ne sais pas !)
Il serait temps, pour Mr Deperetti
de casser la coquille.
En créant, vous donnez envie de créer.
(on a posé nos idées fixes à l’entrée...
en espérant les y abandonner.)
Les murs nous parlent...
Mais d’où vient l’étrange impression,
de l’intime sensation, de fouler
le sol d’un tombeau ?
Ici, on ressort en marchand à l’envers,
et sur les mains, au plafond en plus !
on a pourtant rarement eu l’occasion
de si bien remettre nos idées à l’endroit.
Oui, mais quel est l’endroit de l’envers ?
Nos idées en ressortent Humaines
spirituelles, pleine de rêves, d’espoir,
de joie.

2 amoureux
J’ai vu des formes
J’ai vu des visages
J’ai vu des couleurs
J’ai vu du mouvement
J’ai vu de l’immobile
J’ai vu la joie
et la peine
le rire, les larmes,
le palpable et l’infini.
J’ai vu le monde
J’ai vu l’univers
J’ai vu moi.

Merci

Jean
Que dire de plus :
Un monde de fascinations
Et de rêveries qui semble
Unique en son genre.
Merci pour m’avoir permis
De quitter notre monde
Trop terre à terre
Durant ce séjour à Gorodka.
Mais encore :
Je promet de revenir
En ce lieu magique...
...et qui a marqué mon esprit
Pour la vie


Maïa Ampa
(Elève en histoire de l’art)
Merci de penser à nous, j`ai vraiment beaucoup aimé cette soirée particulière à Gorodka, votre univers m’a paru vraiment "bizzare" au premier coup d’œil, pour un adolescent de 14 ans, mais j’ai découvert qu’il était vraiment fantastique. Que dire de plus ? Ah oui ! Je vois que vous êtes un des rares hommes à tenir leurs promesses et je suis heureux de vous avoir accordé ma confiance !
à bientôt, je l’espère.

Cedric !
Gorodka a été une véritable découverte.

Nous avions lu quelques lignes sur Gorodka et sur Pierre Shasmoukine, et nous avions absolument envie d’aller à leur rencontre.

Nous n’avons pas été déçus ! i Oasis de paix, Découverte des lieux, les œuvres, le village, l’histoire, nous n’avons pas fait le tour encore du lieu (lecture notamment) et espérons bien y remettre les pieds, les yeux et la tête très rapidement.

Pierre, gentillement nous a proposé de revenir visiter l’exposition de nuit, ouhhhhhh !!!

Je ne suis pas une artiste, je suis juste sensible à certaines choses mais Gorodka et le maître des lieux ont remué quelques petites choses qui sont enfouies, étouffées par notre vie trépidante, notre quotidien et le manque de temps (je prends plus de temps depuis la rentrée !!!)

Nous reviendrons bientôt ! Amicalement.

Nathalie
Un nouvel arbre a été planté !!
Il fallait donc que je m’en mêle
en lui laissant mes "maux", accrochés,
au gré du vent, pêle-mêle...

Quand notre route nous mène dans ces lieux,
tellement proches de notre vision du monde,
quelque chose se réveille, se tortille,
s’agite au fond de nous.
certain le repousse, le renie même !
mais pour beaucoup de personnes c’est un rayon de soleil
que l’on ramène à la maison et que l’on garde en nous,
bien au chaud

Un arbre a été planté,
Il fallait donc que je m’en mêle
Merci
Pierre....

eric.lecomte@free.fr
/* Cher Maître ! J’aimerais apporter ma petite touche à L’Arbre à E.Mails !

Que dire sinon que cette étape à GORODKA restera gravée dans notre souvenir quant à la variété

à la richesse et à l’originalité des choses vues !!! Puisse votre œuvre "faire des petits " !

En tout cas, c’est bien de pouvoir de temps en temps, sortir des sentiers battus ! !!

Pour tout celà ....un GRAND MERCI !!!

G.ET D. DELAFOND ANGLET (64) ;-)
Bonjour a gorodka et vous mr Shasmoukine.bien reçu votre e mail,voici le mien et bonne réalisation.

Il faut que vous sachiez tous ça sur moi, avant mon passage à Gorodka,lorsqu’on me parlait d’art, je continuais mon chemin en rigolant. Je ne voyais dans l’art que du tableau à quelques millions d’$ voir plus, si infinité. Ça me faisais dire que l’art était stupide et qu’il appartenait au gens bourrés de fric. Mon amie s’appelle Virginie, c’est elle qui a tenue a m’emmener dans ce domaine-Je me suis beaucoup moqué d’elle avec ces sculptures brisées, tous ces bois flottés partout, son Appolon éphémère et toutes ces peintures dans lesquelles je ne voyais rien ...
Tous cela pour dire qu’elle ma pardonné aujourd’hui. Je n étais pas mûr et le fruit de mon imagination n’était que terre. Maintenant c’est moi qui rassemble des tas d’objets, enfin plus dans ma tête, mais qui un Jour...
je comprends mieux les artistes à présent, oui, oui on m’aide,mais au moin ça m’intrigue et je n’ai plus d’oeillères avec tout de même une préférance aux singuliers.
Je t’embrasse Virginie et toi aussi Lulu qui nous a quittée ce jour de septembre. Vous m’avez beaucoup apporté toutes les 2 et merci à l’arbre pour nos expressions.

Olivier c.(Les Sables d’Olonnes)
Créativité, rêve, subtilité et magie
Artiste prolixe et original,
Maîtrisant l’art sous toutes ses formes...
Grâce à vous Sarlat ne fut point aussi
"Fadasse" que nous aurions pu imaginer.


Jenny Lefin
Que de découvertes, d’amusement et d’intrigues
enfin un endroit où on s’interesse à tout.
Tout nous intrigue, c’est un autre regard !
sur le monde et sur les choses.


Virginie
Vous êtes quelqu’un de très respectable
qui nous fait sortir de notre quotidien
merci, bravo.


Neau Claude

ps : je suis paysan.
Juste pour le plaisir de devenir un fruit, comme un enfant dans le ventre de sa mère ; tout petit, porté par cet immense arbre de fer_ Juste un mot qui se laisse bercer par le vent, comme une signature dans ce jardin immense chez cet artiste, fou comme on les aime, géniteur-jardinier de Gorodka.

Nathalie
Bonjour,

C’est au hasard de nos lectures des guides touristiques du Périgord que nous avons appris l’existence de Gorodka, nous ne sommes pas des spécialistes de l’art (loin de là) mais c’est avec beaucoup de curiosités que nous nous sommes aventurés en famille dans ce lieu reculé où l’art peut s’exprimer en pleine nature.

L’accueil fut des plus chaleureux, bien loin de l’ambiance pompeuse de certaines galeries trop élitistes pour se mettre au "niveau" de nous autres néophytes de l’expression artistique. La visite de Gorodka nous a fait découvrir, la vision d’un artiste pouvant laisser libre cours à son imagination et son humour retranscrit à travers ses sculptures mais aussi le combat d’un homme qui a crée de toute pièce son univers en plein nature.

Chapeau Mr Shasmoukine, votre œuvre est loin de nous avoir laisser insensible, nous avons passer un agréable moment à visiter votre laboratoire artistique.

Famille Ksiazek
La première fois que J’ai rencontré Pierre Shasmoukine
C’était en mai 81 (1981 !) et j’étais très heureux de cette rencontre, elle a certainement éclairé ma voie.
La deuxième fois, c’est aujourd’hui 29 août 2007 et Pierre éclaire à nouveau mon paysage ou plutôt la vision que j’en ai.


Philippe H.
GORODKA

COUPLET 1 :

En plein coeur du Périgord noir,
Loin des foules et du tralala,
D’la pollution et du falbala,
Chez Pierre arrêtez-vous pour boir’,
Boir’ la magie de Gorodka,
Bientôt quarante ans de sueur,
De coups de gueules et de labeur,
D’amertume et de belles joies.

REFRAIN :

A Gorodka, la magie des-couleurs,
La féerie des formes et des symbol’s,
Vous éblouit et dans’ farandol’,
Sous un ciel étoilé de bonne humeur.
Avec amour pour un jour pour une heur’.
Gorodka vous susurre et vous murmur’,
Sa passion des rencontres avec ardeur,
Sans mêm’ brandir l’épée d’Excalibur

COUPLET 2 :

Niché sur les hauts de Sarlat,
Au détour d’un petit chemin,
D’un sign’ discret de la main
A vous invite à faire un pas.
Avec vos yeux et votre cœur,
Vous navigu’rez petit marin
Sur l’océan du plasticien
Baigné de-mille et un’ couleurs.

REFRAIN :

COUPLET 3 :

Chez l’pèr’ sexy tout n’est-pas sex’,
Chez l’pèr’ sexy pour qui se vex’,
Moi je dis ayez le réflex’,
L’artiste c’est du tampon Gex
Mais avant de me retirer
Sur la point’ des pieds m’en aller
Je vous invite à embrasser
Ce paradis d’humanité.

REFRAIN :

Philippe Charrier
( Singuliers )

( Singulières )( C toi )

( C lui )( C moi )( C ici )

( C T elle aussi )

( mon loup-hibou )

( k j’aime )

qui

est

dans

la

forêt.

J’espère k’ il existe le paradis
Je suis passé dans l’univers de Pierre Shasmoukine.
C’est comme si J’avais reçu un coup de pied au cul.
Il est temps d’arrêter de visiter la vie.
Je dois créer ma réalité.


Pier Doré. Canada.
Gorodka... ! Petite ville... !
Aussi riche que Sarlat. ;
mérite le détour
mais...vous décoiffe
Toublante et interrogative, cette visite
est un moment marquant.
Courage ! Résistez ! Résistons !


Nadine clément
Merci d’exister et de créer de si belles œuvres,
je suis heureuse &offrir cette visite à mes enfants
pour leur permettre d’ouvrir leur esprit et leur cœur
au beau et à la créativité.
Ils ont spontanément voulu dessiner en observant vos œuvres.
C’est un moment de paix spirituelle dans un monde si triste
et si futile. Merci.

Géraldine.
Bonjour, Je me suis replongée mentalement dans le monde de Gorodka et voilà ce qu’il en ressort :

GORODKA, ça pourrait être un alcool biélorusse, un pas de danse Ouzbékistan, un dialecte mongol, un plat estonien mais non et je me doutais bien que quelque chose allait me plaire dans ce lieu indiqué par une petite pancarte installée discrètement au coin d’une rue de la ville voisine.

Gorodka a été pour moi, même si j’étais en vacances, une bouffée d’oxygène, un tour de magie, une joyeuse parenthèse. J’ai adoré cet endroit car on s’y sent libre dans tous les sens du terme.

Bravo pour les créations, les tableaux magnifiques et l’histoire de ce lieu, son évolution. Lieu de combat aussi avec les institutions, que de courage il faut, pour faire entendre sa parole

Merci,

Je parle de cet endroit autour de moi à toute personne qui se rend dans votre région !

Pascale and family
Evidement, il y a un immense souffle de liberté qui traverse ce lieu.
Mais le plus magique aura été la révélation que voici (à mes yeux) : l’accouchement de l’expérience intime assumée jusqu’au bout. Point de sentiment d’égocentrisme forcené. Plutôt un mouvement rare et intelligent : celui de la mise à nue de son parcours pour mieux réveiller, faire réagir l’autre... Tant d’Artistes s’y essaient... mais...


J.C. Trassard


IL Y A UNE CORRESPONDANCE ENTRE CETTE ŒUVRE ET "CON-PRESSION"
OEUVRE CRÉÉE A PARTIR DE "MÉDISANCES LOCALES""

^ haut page ^

Pierre Shasmoukine - Gorodka - 24200 Sarlat
Tél : 05 53 31 02 00 - E-mail : info@gorodka.com
contact site Plan du site