Page en cours de chargement

  
    
     
P. Shasmoukine
Que veut dire Za

Mais, au fait, que veut dire Za ?
Evidemment ni zone artistique, ni zone artisanale... !
Za n’est pas une abréviation, c’est un mot à part entière qui
s’écrit un grand Z et un petit a.

Vous retrouverez Za un peu partout sur ce site qui parle de mes activités :
Page suivante la revue Za
Plus loin le livre Za
Puis dans d’autres rubriques Galeries Za,
Association Za Gorodka etc...

Baigné par tous les cas d’innovations et tous ces désirs créatifs
que je vois passer à l’IRI (voir Gorodka saga),
j’ai commencé à réaliser dans le début des années 80,
qu’un nouveau média serait peut-être utile pour parler en premier
de tout ce qui pouvait être positif dans notre société et qui avait si peu de place
dans les médias à l’époque. (et pire encore de nos jours...)

J’ai donc conçu une revue et lui ai cherché un nom.
Or, ce nom, Za...
m’est venu spontanément, tout simplement en m’endormant.
A mon réveil, il était bien là, et il est resté là.
Car, je ne sais pourquoi, il me semblait être le parfait symbole
d’actions de qualité dirigés vers les autres, dans un but de don.

La première revue Za, revue du trans-social, est parue en 1983.
Puis vint la Galerie Za en 1984.
Puis vint le livre Za en 1987.
Puis en 2000, l’association Za-Gorodka.

Tiens ! A propos de la revue Za, une anecdote.
Les n° 3 et 4 avaient été réunis en un seul numéro appelé : "Za-le contact"
Et puis, ma collaboratrice m’a dérobé le manuscrit...
"récupéré" par un jounaliste bien connu,
qui en a fait un livre paru en 1985 : "contact".
Puis la revue Za a disparu avec l’IRI, en 1984.

Anecdote toujours mais beaucoup plus intéressante.
La première exposition de la galerie Za, été 1984,
a été consacrée à la culture russe et là, une russe m’a dit :
... vous le saviez je suppose...

" Za a une bonne vingtaines de significations.
Za est employé dans des phrases ou expressions pour
signifier, entre autre :
- de l’autre côté...
- se tenir par la main...
- indiquer un but...
- être marié à.... "

Non je ne le savais absolument pas !
Mais voilà bien une première connotation, loin d’être négative.
Puis...
Eté 1985, une autre exposition,
dont une partie est réservée à l’art japonais.
Une japonaise m’a dit :
... vous le saviez, je suppose...

Plusieurs sens à Za en japonais.
Par exemple, il désigne une place spéciale pour un invité, un bonze, un dieu...
C’est également l’espace dédié à une chose particulière...
Enfin, également, le Kanji Za
est l’association de 3 autres :
le toit (l’abri) sous lequel on se trouve,
deux êtres humains ( le sens du partage),
la terre (le sol) où l’on se pose.


Décidément, j’avais rêvé d’un mot magique en parfait accord,
sans le savoir, avec le sens profond que je voulais lui donner.
Etonnant également reste le, fait que j’ai été assez sensible dans
ma vie, en particulier, à deux cultures, la russe et la japonaise...

Bref, pourquoi Za ne serait-il pas le mot, l’idée, l’action magique
que j’offrirai comme une accolade à tous ceux qui savent ouvrir les portes...
A ceux qui au moins ont essayé.

^ haut page ^

Pierre Shasmoukine - Gorodka - 24200 Sarlat
Tél : 05 53 31 02 00 - E-mail : info@gorodka.com
contact site Plan du site