Page en cours de chargement

  
    
     
P. SHASMOUKINE ÉCRITURE
Musaraigne et Scorpion
Textes divers

Il était une fois,
se promenant librement dans la nature,
une terreur gloutonne : Scorpion.
Sa distraction principale est la chasse aux Souris.
Avec Sauterelle et Blatte,
Souris était aussi son repas favoris.

Scorpion, sûr de ses protections,
armure carapace,lance porte-poison et pinces d’assauts
parcourt les déserts, les savanes, les forêts et trous perdus
pour y dénicher toutes les petites bêtes
qui ne songent qu’à leur vie tranquille.

Mais Sauterelle sur son brin d’herbe sèche,
Blatte sous le caillou, Souris dans son trou,
n’étaient jamais en sécurité.
Et Glouton le Scorpion,
certain de son invulnérabilité,
aimait autant terroriser que dévorer.
Sa lance dressée avec arrogance,
il affirmait au raz du sol,
sa supériorité.

A chaque instant, dans son champs de vision,
une nouvelle Souris, un nouveau champ de bataille.
Lance érigée, pinces robotisées,
il fonce tête baissée vers Souris peureuse.
Mais Souris est en fait Musaraigne au museau pointu
et aux petites dents... pointues elles aussi...

« Peuf », se dit le vaniteux guerrier complètement inculte,
qui ne pense qu’à sa prestance et à son estomac,
et confond encore et toujours Souris et Musaraigne.
Grosse erreur !
Souris, petit rongeur de la tribu des Campagnols et des Lapins,
est plutôt discrète, tremblante et fuyante...
Musaraigne, elle, museau et dents pointues
est un petit insectivore chasseur de la tribu des taupes et des hérissons.

Et ce gros Scorpion, mi-insecte, mi-machine,
c’est elle, petit Musaraigne,
qui allait le combattre et même sûrement le dévorer.
Elle est rapide, précise et courageuse
et se bat un peu comme la Mangouste combat le Cobra...

Scorpion guerrier s’épuise en tentant en mille et une attaques
contre cette ridicule bestiole habile et vive.
Finalement d’une bonne prise
les petites dents pointues de Musaraigne
se plantent dans la carapace de Scorpion.
Ça fait crac et elle croque.

Pendant ce temps,
Scorpion Avide, le frère de Scorpion Glouton,
arrive par là en même temps que Lapin que d’ailleurs.
Scorpion Avide reste coi et figé
devant cette de Souris qui croque son frère.
« Attention, lui dit Lapin prévenant,
ce n’est pas Souris ma cousine,
mais Musaraigne que tu vois là... »
« De quoi te mêles-tu, espèce d’âne aux grandes oreilles ? »
répond à Lapin, Scorpion Avide
qui a la vue basse des méchants teigneux.

Lapin balance ses grandes oreilles,
se désintéresse de la situation,
et saute dans un bouquet de thym.
Le frère de Scorpion Glouton se dresse, prêt à l’attaque.

Musaraigne sans cesser de croquer,
s’adresse à sa petite sœur, qui aussitôt,
arrive au trot sur ses petites pattes,
petit museau pointu et petites dents pointues...
elles aussi.

Le duel est court, ça fait cric, ça fait crac
et ça croque. Petite sœur de Musaraigne a croqué Scorpion Avide
le grand frère de Scorpion Glouton.

Et cela dure depuis des années
et ne cessera que le jour où les Scorpions comprendront.


© Pierre Shasmoukine 2002


Retour à P. Shasmoukine écriture

^ haut page ^

Pierre Shasmoukine - Gorodka - 24200 Sarlat
Tél : 05 53 31 02 00 - E-mail : info@gorodka.com
contact site Plan du site