Page en cours de chargement

  
    
     
Oper-sexis
Symphonie à 4 mains
Autour d’Oper-Sexis

Symphonie à 4 mains
Oeuvre clin d’oeil
Photo
21 x 29,7
1996

Jeunes filles voyez-vous, je pense à vous.
Robes noires courtes et bas noirs.
Nues dessous, bouches humides.
Petites mains fines, je pense à vous,
et veux que mon désir soit de vous servir
tous les matins, dans un lit, du thé.
Pendant que derrière mes alcools de tristesse,
vous écouterez mes musiques.
Venez frapper à ma porte,
avant que je ne monte aux branches
pour éviter les rats qui grouillent à terre,
et attaquent l’homme seul dans l’âme.
D’ailleurs dans une île d’Alaska,
où il n’y a ni visons, ni belettes, ni rats,
les oiseaux ne se perchent pas
et font leurs nids à terre.
Alors au lieu de rigoler de me voir perché
jeunes filles à qui je pense.
entrez et poussez du pied ces rats.
Choisissez mon lit et buvez mon thé
écoutez ces musiques,
musiques tziganes et rocks soviétiques
E.S.T Katiucha, Toupeye et Rousski Renaissance.
Et les blues et le new orléans :
J.R. Morton, Jay Hawkins, Bessy Smith,
Chuck Berry, Little Richard et James Brown.
Ike et Tina Turner, Otis Reading, Joe Tex,
Fats Domino, Fats Waler, Memphis Slim
et les Spirituals : hier, Odetta mon amour,
aujourd’hui, Lizz Mac-Comb, mon amour.
Et l’Afrique et l’lnde et la Turquie et l’Indonésie,
Bali et Java, Ketjak et Gamelans
et le chant de Sumatra en Batak.
Et Jacques Lasry et Bernard Baschet
et les Yaquis et les Sioux.v Tout Prokofief et tout Chostakovitch
avec Moussorgski, Borodine, Rimski-Korsakoff,
et Katchatourian, Tcherepuine, Sviridov,
et les Hongrois de la Putza,
et les Kirghizes, les Mongols et les Bouriates,
et les musiques de K.Orff, Mahler, Poulenc, Verdi,
de Chadwick, de Janacek, de Kabelac et Monteverdi,
et le roman de Fauvel et Nina Hagen...
et la chanson de Gorodka de Stanislas Kadik,
et la musique des arbres et des oiseaux
Ies musiques liturgiques, folkloriques, épiques,
du Japon de l’est et de l’ouest.
Et les musiques contemporaines du Japon :
Takemitsu, Ishii, Shibata, Moroï, Mayuzumi.
Les Roumains Fanica Lucas et G. Zamphir,
et les Jacques Lasry et Bernard Baschet
et Stomu Yamash’ta : les Red Bouddha Théâtre
et Puig, Constant, Stockhausen, Boucourechliev,
Berio, Xénakis, Nikiprovetzky, Aperghis, Grey,v Capdenat, Henri, Penderecki, Salzedo, Mayer...
... Et le piano préparé.
Ah ! Dollar Brand, la Monte Young, Riley, Schulze,
Glass, Reich et mon ami René Aubry.
Et Miroglio, Parmegiani, Reibel, Schwarz,
Schacffer, Ohana, Eloy, Ligeli, Cage, Bayle.v Les musiques d’Eno, d’Hassel, de Colin Newman,
Laurie Anderson, John Surman, Meredith Monk
et Yello, et Yared et Michel Portal,
et mon ami René Aubry,
et mon ami Jacques Rémus
et les Grands Lasry et Baschet.
Et Schuman, Schubert, Mendelssohn et Grieg.
Les Résidents... Tuxedomoon... Urban Sax...
Et les musiques des poètes :
Joséphine, Georges, Félix et Barbara.
Et Kasbek et la valse des cosaques du Don,
et le Chant du Coq du Quaterto Cedron,
et John Mc Laughlin, Aldo di Méola, Paco de Lucia.
Et Bartock et Janacek et Kodaly et Globokar :
et la musique du corps utilisé.
Musique à quatre mains et à dix doigts
qui frôlent ma queue
et tapotent mes couilles
allegro, molto, staccato, forte, fortissimo.
Je vous le dis, je pense à vous jeunes filles.
Venez tranquilles vers ces musiques.
Jeunes filles lectrices,
après avoir mordu la queue de Baudelaire,
venez vivre ces intimes mélodies,
à deux, à quatre mains légères sur ma bite préparée.
Et pour finir, nous écouterons ensemble
le chant d’amour perse d’Anton Rubinstein
chanté par Chaliapine.


© Pierre Shasmoukine


^ haut page ^

Pierre Shasmoukine - Gorodka - 24200 Sarlat
Tél : 05 53 31 02 00 - E-mail : info@gorodka.com
contact site Plan du site